La Marmotte au pays du Shortbread.

Cet article est né de 3 Faits :

1) Les shortbreads écossais me manquent.
2) Le gras, c’est la vie ET la diététique. (Oui, on aide aussi des gens qui veulent grossir.)
3) J’ai prévu d’envoyer ces gâteaux par la poste, le but est qu’ils tiennent au corps et à l’enveloppe.

DONC.
Comme j’ai dépensé mes économies dans du matériel à pâtisserie,
je vous ai concocté une petite recette a 8 millions de calories, histoire de ramener a moi le goût de l’écosse et  d’entrer en compétition avec la tartiflette pour savoir qui augmentera ta brioche surface de caresses cet hiver.
Ne me remercie pas. ♥

img_7733

Pour résumer, comme dirait Bernard, à qui j’ai emprunté la recette de base :

« Attention,
Cette recette peut présenter des effets secondaires et un réel danger pour votre santé mentale ou provoquer des démangeaisons nerveuses.
Toute personne susceptible d’être au régime ne devrait la tenter sous aucun prétexte.
Les parents entourés d’enfants ne doivent pas l’expérimenter au risque de provoquer chez eux une addiction et une demande constante de renouvellement irrationnel.
La durée du traitement  ne doit pas excéder deux jours consécutifs.
Des effets indésirables ont été observés et plusieurs personnes ont été vues en train de lécher le papier de cuisson et de mettre la tête dans la casserole de caramel. »

Après ce premier essai, je pense que j’utiliserais ma propre recette de caramel la prochaine fois (c’est le mien, il est meilleur, toi-même tu le sais.) et je mettrais davantage de biscuit sablé.
Sinon, la recette me vendait 16 parts, j’en ai trouvé que 9.
Mensooooonge.
Donc y’en a moins, dépêche-toi ! 😉

 Bisous mes ornithorynques !

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de