Technologie, mon amour # 2

En septembre 2015, je vous avais parlé de mon karma désastreux au niveau technologique.
Depuis quelques mois, mon téléphone donne de nombreux signes de fatigue, ce qui m’a beaucoup agacée : 1 an et demi d’utilisation, ça fait un peu cher payé, même pour un smartphone chinois.
J’ai alors entamé des recherches pour dénicher le nouveau petit bijou parfait…et ce fut encore plus difficile qu’il y a 2 ans ! Si, si.Je vous assure. C’est encore PIRE qu’avant.
Après moult hésitations sans fin, j’ai été mise au pied du mur très brutalement par la mort instantanée de ma batterie, sans explication ni prévision.
Je me suis donc décidée et après 48h de bidouillages, il présente une interface décente dans laquelle je ne me perd pas trop.

Cependant, j’ai toujours quelques problèmes existentiels a régler…

Allez, bisous les lapinous. 😉

Le Pantalon Jaune

Rien de foufou, me diras-tu.
Effectivement, ce n’est qu’un pantalon.
  Jaune.

Je n’ai jamais su vraiment pourquoi le pantalon jaune est entré dans la légende, mais je sais au moins comment.
Il y a plusieurs années de ça, j’étais jeune et belle à la fac, et j’ai commencé à m’acheter librement mes propres vêtements (sans aucun avis ni bon goût maternel, donc) et ce fut une véritable révélation pour moi.
(Chacun ses joies, que veux-tu)
Bref, ma passion pour les couleurs s’est pleinement épanouie dans mon style vestimentaire, et après le marron, le rose et le vert, ce fut… le jaune. J’avais réussi à dénicher un jaune poussin absolument FA-BU-LEUX.
Il était parfaitement assorti à mes boucles d’oreilles, et je mettais l’ensemble pour me donner du courage les jours sombres. Je me suis toujours sentie bien dedans : j’avais l’impression d’éclairer tout autour de moi !

Un jour, de retour chez mes parents j’en ai profité pour aller voir un de mes amis du lycée, qui est -encore aujourd’hui- quelqu’un de beaucoup plus classique et conventionnel que moi.

Gêné, il a fini par m’avouer par la suite que ses amis avaient beaucoup décrié mon fameux pantalon jaune, ce qui m’avait fort surprise. Est-ce si étrange de porter un tel vêtement ?
Pour sa défense, il faut dire que n’ayant plus rien de propre ce jour-là dans mon armoire, je l’avais plus ou moins bien assorti avec une blouse fuchsia, qui faisait d’autant plus ressortir la couleur… lumineuse !
Je l’ai par la suite remis plusieurs fois en allant le voir, évidemment, c’était plus drôle.
Je suis d’ailleurs restée pour eux « la fille au pantalon jaune ».

Depuis 2 ans, je ne le mets quasiment plus, parce qu’il est vieux, taché, déformé et très délavé.
Il a fait son temps, mais dernièrement, il me manquait beaucoup, du coup…
Et pour fêter ça, j’ai fait une tarte au citron !
Baisers colorés.