Le Pantalon Jaune

Rien de foufou, me diras-tu.
Effectivement, ce n’est qu’un pantalon.
  Jaune.

Je n’ai jamais su vraiment pourquoi le pantalon jaune est entré dans la légende, mais je sais au moins comment.
Il y a plusieurs années de ça, j’étais jeune et belle à la fac, et j’ai commencé à m’acheter librement mes propres vêtements (sans aucun avis ni bon goût maternel, donc) et ce fut une véritable révélation pour moi.
(Chacun ses joies, que veux-tu)
Bref, ma passion pour les couleurs s’est pleinement épanouie dans mon style vestimentaire, et après le marron, le rose et le vert, ce fut… le jaune. J’avais réussi à dénicher un jaune poussin absolument FA-BU-LEUX.
Il était parfaitement assorti à mes boucles d’oreilles, et je mettais l’ensemble pour me donner du courage les jours sombres. Je me suis toujours sentie bien dedans : j’avais l’impression d’éclairer tout autour de moi !

Un jour, de retour chez mes parents j’en ai profité pour aller voir un de mes amis du lycée, qui est -encore aujourd’hui- quelqu’un de beaucoup plus classique et conventionnel que moi.

Gêné, il a fini par m’avouer par la suite que ses amis avaient beaucoup décrié mon fameux pantalon jaune, ce qui m’avait fort surprise. Est-ce si étrange de porter un tel vêtement ?
Pour sa défense, il faut dire que n’ayant plus rien de propre ce jour-là dans mon armoire, je l’avais plus ou moins bien assorti avec une blouse fuchsia, qui faisait d’autant plus ressortir la couleur… lumineuse !
Je l’ai par la suite remis plusieurs fois en allant le voir, évidemment, c’était plus drôle.
Je suis d’ailleurs restée pour eux « la fille au pantalon jaune ».

Depuis 2 ans, je ne le mets quasiment plus, parce qu’il est vieux, taché, déformé et très délavé.
Il a fait son temps, mais dernièrement, il me manquait beaucoup, du coup…
Et pour fêter ça, j’ai fait une tarte au citron !
Baisers colorés.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *